Taux de transformation négligeable en e-commerce ou part insignifiante dans les recommandations d’hôtels, les réseaux sociaux, et surtout Facebook, semblent ne pas tenir leurs promesses de ROI…

En réalité, ils n’ont jamais rien promis à ce niveau. Ils servent à construire des relations entre les marques et leurs clients. Et permettre aux “fans” de marque de partager rapidement leur engouement auprès de leurs amis. Tout est une question d’implication. Certains sites se sont par exemple rendus compte qu’il valait mieux supprimer les boutons de partage sur les réseaux sociaux. Les internautes qui voulaient partager leur contenus le faisait alors de manière totalement personnalisée et cela générait un trafic plus qualifié sur leur page.

Il faut donc abandonner le concept de ROI sur ces plate-formes et le garder pour les outils orientés business. On lui préferera le Retour Sur Engagement : la mesure de la réactivité de la communauté aux publications de la marque.

“ -Et qu’est-ce que nous rapporte l’Engagement ?, demandera votre CFO.

– La considération de notre communauté et le renforcement de notre image de marque”, lui répondrez-vous.

Ou, comme le dit si bien @gregfromparis : “Depuis quand une relation vous permet d’avoir un impact financier direct sur votre vie ? Pourtant on connait tous l’importance d’avoir un carnet d’adresses…”