Menu Close

Tag: On verra ça demain (page 1 of 2)

« On verra ça demain… » N°11 : le véhicule de demain ? Un « device » comme un autre !

Nous sommes à un tournant digital. Le device (1) que nous tenions hier dans la main sous la forme d’un smartphone va nous envelopper complètement demain. Notre domicile, mais aussi notre voiture, vont devenir des devices à part entière.

Lire la suite

« On verra ça demain… » N°10 : le drone avec passager

S’il est bien une image qui peuple l’imaginaire de la science-fiction, c’est certainement celle de la voiture volante. Véhicule qui permet d’envisager des flux de transports stratifiés occupants les espaces improductifs des villes-mondes à l’urbanisme débridé… Qui n’a pas été fasciné par le balais des spinners traversant le Los Angeles fantasmé de 2019 dans la scène inaugurale de Blade Runner ? Sans parler de Retour vers le futur ou du Cinquième élément, etc. C’est peut-être cette image d’anticipation que la ville de Dubaï s’apprête à concrétiser dès juillet prochain en proposant un service de drones-taxis monoplaces.

Lire la suite

H-5 24/02/2017

#weekfocus : Smart speakers
Ils font sensation en ce début d’année. On parle des assistants vocaux et des objets connectés qui les abritent. Découvrez les plus en avant :
• Voyages-sncf.com explore l’usage d’Amazon Echo pour la préparation du voyage
• La méthode de voyages-sncf.com pour favoriser l’innovation
• Comment créer une skill Alexa
• Expedia Alexa skills
Kayak Alexa skills
• Google enrichit son assistant pour la maison de fonctions de commerce en ligne

#digital
 Fabien Versavau (Price Minister) : Nous serons Mobile First en 2017
 Microsoft chercherait à donner un coup d’accélérateur à l’HoloLens
 L’ordinateur reste la poule aux oeufs d’or du e-commerce
 Lhyper-personnalisation des sites web devient réalité
 Google annonce l’obsolescence de l’algorithme de hash sha1

Lire la suite

« ON VERRA ÇA DEMAIN… » N°9 : la fin du site web ?

En tant qu’agence digitale, nous sommes souvent interrogés sur l’avenir de notre métier. Quel sera le site internet du futur ? Le site internet existera-t-il encore demain ? Si notre métier, tout comme une stratégie digitale, ne se résume pas au seul site internet bien sûr, celui-ci est toujours l’objet de mutations importantes révélatrices des évolutions du monde numérique dans sa globalité.

Dans cette chronique, nous vous proposons de faire un tour d’horizon des phénomènes qui entrent en concurrence avec le site internet.

Lire la suite

« On verra ça demain… » N°8 : les drones et la bataille du dernier mètre

Avec le développement considérable du Ecommerce dans les 20 dernières années, la pression sur la phase de livraison est un sujet particulièrement critique pour tous les Ecommerçants et les logisticiens. Toutes les étapes de la supply chain ont fait l’objet d’optimisations intenses. Depuis quelques années, le sujet se concentre sur les projets de livraison par drone . L’un des projets les plus connus est celui d’Amazon Prime Air, un mode de livraison concurrent du fret routier. L’idée est que les drones se positionnent sur la bataille du dernier mètre : comment optimiser la dernière étape, maillon clé du développement du commerce électronique, celle de la livraison chez le destinataire final (particuliers, entreprises, Points relais…)

Lire la suite

« On verra ça demain… » N°7 : le smartphone sans écran

L’iPhone a marqué une décénie par son design et son interface. De nombreux designers, comme Ora Ito par exemple, ont déclaré qu’ils auraient aimé être à l’origine d’un device aussi universel, globalisé et intime. Depuis quelques semaines, c’est Philippe Starck qui semble vouloir esquisser ce qui pourrait être notre compagnon digital de demain. Associé à Jerome Olivet, autre designer de renom, il propose un concept de smartphone du futur radicalement différent de ceux qui peuplent notre quotidien : Alo (1)

Alo est un smartphone sans écran, basé sur la projection d’hologrammes et entièrement exploité par commandes vocales. Il épouse parfaitement la forme de la main de l’utilisateur de manière naturelle grâce à l’emploi d’un gel de synthèse translucide auto-réparable. Après des années de minimalisme pur et dur, dont l’iPhone est sans doute le paroxysme, Alo renoue avec le geste presque archaïque de la prise en main classique d’un téléphone à la différence près que le corps entier du device deviendrait interface toute entière. Le boîtier est conçu pour fonctionner comme une liaison haptique totale donnant de la rétroaction par chaleur, pression ou vibration.

Lire la suite

« On verra ça demain… » N°6 : naviguer en mode hors-ligne

La gestion du mode hors-ligne est très courant dans le domaine des apps. Abonné de Spotify Premium par exemple, vous pouvez enregistrer un certain nombre de contenus sur votre smartphone pour une écoute en contexte de connexion à internet dégradé (voyage aérien, déplacements en train, trajet en métro, traversée d’une zone hors-couverture, tourisme à l’étranger, etc.). Cette opportunité nécessite la décision et l’action de l’utilisateur. Nous allons voir dans ce brief comment la gestion du mode hors-ligne a inspiré des innovations utilisateurs. Cela dans la perspective de délivrer une expérience qualitative quand il n’y a pas de réseaux, et sans manipulation nécessaire de la part de l’utilisateur.

On peut penser que dans un futur proche, la possibilité d’utiliser des modes de navigation « hors connexion » devrait se développer plus largement sur navigateur mobile. Cela irait dans le sens d’un service client augmenté. Récemment, c’est du côté des progressive web apps (PWA) (1) que sont apparus des innovations utilisateurs.

Lire la suite

« On verra ça demain… » N°5 : un monde rythmé par l’overview effect

Nous continuons  les chroniques « On verra ça demain ! » avec un petit tour dans l’espace. Suivre les aventures spatiales de l’astronaute français Thomas Pesquet par son compte Instagram (www.instagram.com/thom_astro) est toujours une source d’étonnement et d’émerveillement. Cela nous renvoie immédiatement au phénomène psychologique qui a été désigné par l’expression « overview effect ». Pour les premiers cosmonautes et astronautes ayant fait l’expérience de la vue de la planète Terre depuis l’espace, l’impact psychologique a été d’une telle ampleur, que cela provoquait un sentiment de fragilité et d’infinité. Cela rendait les concepts de pays, de nation ou de frontière complètement caduques. Tout était unifié et continu.

Lire la suite

« On verra ça demain… » N°4 : Du live en particulier et de la convergence des fonctionnalités en général

La vidéo est devenu un média grand public, facile à consommer  et immédiatement consultable sur smartphone. La diffusion en direct (live, broadcast, streaming…) prolonge cet engouement et devient un enjeu important actuellement dans le digital. Ce qui était le domaine de prédilection d’un CNN, il y a 25 ans par exemple, devient aujourd’hui le lieu d’une concurrence entre les plateformes sociales et digitales. Pourquoi et comment ? Commençons par un petit tour d’horizon  :

YouTube Direct :
La diffusion Live est un axe de développement majeur pour You Tube. Le média permet d’accéder à toutes les vidéos en direct sur une page spécifique. Tout à chacun peut diffuser un contenu live par l’intermédiaire de sa chaîne. Il est possible d’associer un module de chat en direct modérable pendant la diffusion. Les institutionnels (chaines TV, marque…ont pris la mesure de l’intérêt de ce canal de diffusion.
Facebook Live :

A l’origine disponible pour des comptes vérifiés (médias, personnalités, marques), et par l’intermédiaire d’une API, Facebook Live « est désormais accessible depuis un navigateur pour les utilisateurs souhaitant utiliser leur webcam pour faire un live  » (1) (2).
Twitter :
Face au manque d’engagement utilisateur  provoqué par Périscope, Twitter a annoncé le 14 décembre dernier, l’intégration de la fonctionnalité live directement dans son fil d’actualité (3).
Instagram :
En novembre dernier, Instagram a annoncé l’intégration de la fonctionnalité de diffusion live dans les « Stories » utilisateurs (4).
Snapchat :
L’entreprise a annoncé jeudi 12 janvier 2017 la parution prochaine d’une « nouvelle story internationale baptisée « Our Story » à laquelle tout utilisateur peut contribuer quand il le souhaite (5). Un festival, par exemple, peut proposer une story live par laquelle les utilisateur de Snapchat peuvent publier leurs vidéos.

Le live est donc partout !

Quels enseignements retirer de toutes ces mouvements ? :

Lire la suite

« On verra ça demain… » N°3 : La livraison d’information de plus en plus automatisée

Vous l’avez sans doute remarqué dans le discours ambiant, les « bots » sont partout. Un petit flash back s’impose. En 2016, les ambitions annoncées par Facebook dans le domaine des chatbots reposent sur un double constat : celui de l’importance de l’audience mobile d’une part, et celui de la montée en puissance des services de messagerie d’autre part. Cela a conduit la plateforme à faire de Messenger une application à part entière sur mobile. L’application devient un canal à part entière et un mode de relation client unique, direct et qualifié (à ce sujet, lire nos différents points de vue (1) sur le sujet.
2016 sera sans doute perçue comme une année charnière. Celle d’un certain nombre de phases d’essais, de tests et de POC. Mais aussi, comme l’année de lancement de nouveaux services entièrement conversationnel. Facebook n’est pas le seul acteur sur ce marché naissant, d’autres, comme Kik par exemple, tentent de se positionner sur cette nouvelle frontière. Pourtant, en France, ces ambitions semblent avoir été perçues à tord comme un effet de loupe grossissant sur une tendance sans réel avenir. Cela est dû au déplacement du débat vers l’intérêt des chatbots (de nombreux articles évoquent les limites des bots et ce qui serait leur impossible self-learning actuel), alors la problématique est plutôt celle de la mise en œuvre. Ajoutons à cela le déficit de pédagogie et d’appropriation de la problématique (54% des consommateurs déclarent n’avoir jamais entendu parler des chatbots (2)), le manque de cas dans l’hexagone  (la plus part des chatbots sont anglo-saxons) et la nécessité de trouver un sens à ce nouveau canal dans la transformation digitale globale des entreprises.

Lire la suite

jordan 12 cherry jordan 12 cherry jordan 12 cherry jordan 12 flu game jordan 12 flu game jordan 12 flu game jordan 12 french jordan 12 french jordan 12 french jordan 12 gym jordan 12 gym jordan 12 gym jordan 12 ovo jordan 12 ovo jordan 12 ovo jordan 12 unc jordan 12 unc jordan 12 unc jordan 12 wings jordan 12 wings jordan 12 wings